Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 17:34

Ne cherchez pas ! Ce superbe auvent inspiré de l'architecture métallique de la fin du XIXe siècle n'existe plus, du moins dans sa structure d'origine. Il est aujourd'hui remplacé par une ligne de balcons appuyés sur d'autres consoles métalliques. Quant aux établissements Vaxelaire Pignot et Cie ils ont, bien sûr, aussi disparu.
Ce grand magasin de vêtements pour hommes, femmes et enfants, occupait les locaux qui font l'angle de la rue de la gare et de la rue des remparts, aujourd'hui dévolus aux services d'une banque.




Avant de s'installer à Pontarlier à l'automne 1922, la maison Vaxelaire, bisontine, venait régulièrement présenter ses collections de vêtements à l'hôtel de Paris (1920), futur hôtel de la Poste (1921).
Et on peut suivre les déplacements pontissaliens de ce magasin de vêtements pour tous à travers les pavés publicitaires insérés dans la presse de l'époque.
Dès le mois de juin 1922 la direction annonce dans “Le Pontissalien” qu'elle recherche un garçon de course et, en juillet 1922, elle informe le public de l'ouverture "pour la saison d'hiver, d'une succursale de la maison Vaxelaire, à l'angle des rues de la gare et des remparts". L'information est redonnée chaque semaine, en juillet et en août, sous des formes variées, précisant qu'il s'agit de " vêtements tout faits et sur mesure pour hommes, femmes et enfants ", " de tissus, lainages, soieries, chemiserie, bonneterie, chapellerie, vêtements confectionnés pour hommes, dames, enfants " réalisés dans " leurs ateliers installés à Nancy " ou que " leurs moyens d'achat, leur loyauté proverbiale en font une maison de tout premier ordre ".
Il semble que l'installation soit définitive en septembre 1922 puisque “Le Pontissalien” du 16 septembre 1922 signale, comme c'était alors la coutume, un " don pour les mutilés de Mrs Vaxelaire, Pignot et Cie, négociants, 10 rue de la gare ".
La presse locale mentionnera, régulièrement, les dons des établissements Vaxelaire pour différentes sociétés, dons de vêtements, bons d'achat ou sommes d'argent. Les recherches de personnels passent aussi dans la presse locale par la voix des petites annonces : " Demande un bon ouvrier appiéceur. Travail toute l'année. " (février 1923) ; " Demande une bonne couturière pour travail d'atelier " (août 1923).
En mars 1930, la maison Vaxelaire annonce l'arrivée des " costumes prêts à finir, à l'instar des grandes maisons de Paris " ; la même année, en août, elle fait de la publicité pour les vêtements de tourisme, de sport et de montagne.
En août 1931, c'est dans la rubrique des accidents que le Pontissalien cite la maison Vaxelaire : une des vitrines allait être enfoncée par une voiture sans freins mais " un passant d'une force herculéenne parvint à retenir la voiture " !
Le magasin a moins de chance en octobre 1933 puisque, cette fois, la vitrine est bel et bien enfoncée " par une auto reculant seule ".
En avril 1932 le magasin est transformé et inauguré avec la présentation des nouvelles collections. On peut ainsi suivre la vie des établissements Vaxelaire à travers ses insertions publicitaires dont la dernière paraît dans “Le Pontissalien” du 30 mars 1935.
Plus tard, comme l'indique la photographie, la maison Vaxelaire sera reprise par Leclerc succédant à Pignot.
Plus tard encore, les locaux abriteront un autre grand magasin, Monoprix, qui verra lui aussi sa vitrine défoncée par une voiture en liberté (1951) !
Cette grande surface de vitrine, inhabituelle à cette époque pour un magasin de province, va servir d'argument publicitaire à la direction qui a souvent mis en avant ses mètres carrés de vitrine.

Pontarlier à la loupe - Lettre des Amis du Musée

Partager cet article

Repost 0
Published by Pontus
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pontus
  • Le blog de Pontus
  • : Pontarlier (Doubs) un historique de la ville du début du XIX jusque vers le milieu du XX siècle ses monuments municipaux, religieux, industriels, militaires, ...
  • Contact

Texte Libre

Des images et des commentaires proviennent du NET au fil de mes recherches.
Ils sont en principe libres de droits.
Si toutefois ce n'était pas le cas je les supprimerais immédiatement.


merci de m'en informer

mes recherches

je souhaite retracer dans ce blog :
     - l'historique des bâtiments municipaux, religieux, industrels, "bourgeois" de la ville de Pontarlier en y associant à chaque fois les conséquencs sur la population locale.
     - l'historique de la vie militaire et les conséquencs sur la population locale.
     - l'historique des distilleries d'absinthe installées sur Pontarlier et sa région immédiate et les conséquencs sur la population locale.
     - les inventaires dans les villages environnants.