Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Une première église avait été construite au XI ième siècle. Il n’en reste rien. L’actuelle église a été reconstruite au XVII ième siècle. Elle a subi des dégradations suite à la guerre de dix ans et à deux incendies.

 

Vitraux de Manessier, buffet d'Orgue du XVIIIe siècle, chaire et sculptures. L'édifice actuel est issu des reconstructions des 17ème et 18ème..

 

De l'église ancienne subsiste le portail du 15ème siècle et quelques chapelles latérales du 16ème siècle ; les bâtiments actuels sont le résultat de travaux et remaniements conduits du 17ème siècle au 20ème siècle. La première reconstruction fut entreprise par les Compagnons du Pays de Neuchâtel en 1651

après la destruction presque totale de l'église par les troupes de Saxe-Weimar lors du siège de Pontarlier en 1639 ; la consécration de l'édifice eut lieu en 1666. Les bâtiments furent à nouveau endommagés par deux incendies en 1680 et en 1736 (grand incendie de  Pontarlier). L'église est agrandie dans la première moitié du 19ème siècle. Sa destruction a été envisagée dans les années 1850 pour faire place à un édifice plus grand ; la guerre de 1870 viendra contrecarrer ce projet. L'église est agrandie une nouvelle fois en 1920 avec la construction de la chapelle des Soldats élevée en mémoire des victimes de la Première Guerre mondiale. En 1970, elle fait l'objet d'une importante restauration : suppression de la tribune, aménagement du chœur, déplacement de l'orgue, de la chaire à prêcher, de l'autel et de la table de communion, restauration des murs et des voûtes ; à cette époque les éléments mobiliers baroques de l'église ont disparu. En 1974 enfin, de nouveaux vitraux furent réalisés suivant les cartons du peintre Alfred Manessier. L'orgue de 1759 a été restauré en 1844 par Joseph Callinet et en 1982 par le facteur haut saônois Aubertin.

L'église est une interprétation classique du type gothique de la montagne ; elle se compose d'un long et étroit

vaisseau aveugle sans transept, flanquée de collatéraux et de chapelles de construction antérieure. Les grandes

arcades de la nef reposent sur de lourds piliers carrés ; les voûtements  varient suivant l'époque de construction (voûtements d'arêtes ou d'ogives, plafond plat pour le chœur).

 Le clocher-porche date de 1681 et son dôme à quatre contre-courbes de 1753 (architecte Nicolas Nicole) ; il est flanqué d'une tourelle ronde abritant l'escalier d'accès à la chambre des cloches, à l'ancienne chambre du guetteur et à l'horloge. L'édifice forme avec le portail monumental de la place le seul ensemble architectural classique de la ville.

inscription au titre des monuments historiques le 19 mai 1970

Portail monumental            

place Sainte Bénigne

Après l'incendie qui ravagea la ville en 1736, un projet de reconstruction fut présenté l'année suivante par

l'architecte Jean Querret ; le portail avait pour but de former un fond monumental à la place et de rétablir sa régularité. Cette façade postiche en trompe-l’œil constitue un intéressant témoin des conceptions urbaines du 18ème siècle. La travée centrale, entre pilastres et amortie par un fronton, comporte une partie rectangulaire à tympan en plein cintre ; elle est surmontée par

une grande baie, également en plein cintre. Cette ordonnance est flanquée d'ailerons. Deux

murs en retour rejoignaient primitivement l'église, les parties touchant l'édifice ont été

détruites.

inscription au titre des monuments historiques le 14 février 1961

http://www.franche-comte.culture.gouv.fr/pdf/PONTARLIER.pdf

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Pontus
  • Le blog de Pontus
  • : Pontarlier (Doubs) un historique de la ville du début du XIX jusque vers le milieu du XX siècle ses monuments municipaux, religieux, industriels, militaires, ...
  • Contact

Texte Libre

Des images et des commentaires proviennent du NET au fil de mes recherches.
Ils sont en principe libres de droits.
Si toutefois ce n'était pas le cas je les supprimerais immédiatement.


merci de m'en informer

mes recherches

je souhaite retracer dans ce blog :
     - l'historique des bâtiments municipaux, religieux, industrels, "bourgeois" de la ville de Pontarlier en y associant à chaque fois les conséquencs sur la population locale.
     - l'historique de la vie militaire et les conséquencs sur la population locale.
     - l'historique des distilleries d'absinthe installées sur Pontarlier et sa région immédiate et les conséquencs sur la population locale.
     - les inventaires dans les villages environnants.