Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

La gare de Pontarlier se situe sur la ligne Paris –Dijon - Neuchâtel

   

 



http://www.voisin.ch/vvt/divers/Franco-suisse.pdf

 La société Franco-Suisse


Après l’accord des autorités politiques suisses, reste à se procurer les fonds nécessaires et à entreprendre les négociations avec la Compagnie du Paris-Lyon qui exploite la ligne jusqu‘à Salins. Au printemps 1856, un accord lie cette compagnie française à la société neuchâteloise qui devient Franco-Suisse.

 

Le premier coup de pioche est donné le 2 février 1856 à Combe Germain sur le territoire des Bayards.

 

Le 24 juillet 1860, le « Premier train d’honneur » quitte Neuchâtel à 8h00 pour atteindre Pontarlier à 11h35.

Il en repartira déjà à 12h05 pour être de retour au chef-lieu à 16h10.

Dès le 25 juillet 1860, la ligne est ouverte au trafic régulier. L’horaire comporte quatre courses :

Au départ de Neuchâtel : 6h10 - 12h30 - 16h35 - 18h41

Au départ de Pontarlier : 5h05 - 10h22 - 17h50 - 19h00

Les temps de parcours étaient de 2h08 à 2h25.

 

En 2002, le TGV parcours la même distance en 40 minutes.

 

Toujours à titre de comparaison, voici l’exemple d’un horaire de la diligence postale en 1856, alors que la ligne de chemin de fer était en construction :

Neuchâtel : départ 17h00; Rochefort : 18h40; Môtiers : 20h20; Les Verrières : 21h45 ; Pontarlier : arrivée à 23h30, départ à 0h00 ; Salins : arrivée 3h30; Dôle : arrivée 7h00.

A Dôle, une correspondance par train existait en direction de Paris soit : Dôle départ à 9h55; Paris arrivée à 18h35.

A noter que la plate forme de la ligne Neuchâtel - Pontarlier et les travaux d’art (ponts et tunnels) avaient été prévus assez larges dans l’optique de poser ultérieurement la double-voie.

 

En 1860, la Compagnie du PLM (Paris-Lyon-Méditérannée) exploite non seulement la ligne Pontarlier - Neuchâtel, mais encore celle du Littoral neuchâtelois entre Yverdon et La Neuveville, au bord du lac de Bienne.

 


Le 6 novembre 1862 est inaugurée la section Mouchard - Andelot - Frasne - Pontarlier assurant la liaison ferroviaire de Paris à la Suisse par le Val-de-Travers.



 

 


L’électrification

L’électrification de la ligne, tout d’abord prévue pour 1934, sera différée jusqu’à la deuxième guerre mondiale à cause de la crise économique. La ligne des Verrières est reprise au programme du 20 novembre 1940, notamment à cause de la pénurie de charbon, des longues rampes de plus de 20 %o et des nombreux tunnels.

La traction électrique de Neuchâtel aux Verrières est inaugurée le 21 novembre 1942, en pleine période de guerre.

La traction électrique entre Les Verrières et Pontarlier est mise en service en mai 1956. Dès lors, le changement de locomotive, ainsi que les opérations de contrôle de douane et de police, s’effectuent en gare de Pontarlier. La gare des Verrières perd ainsi définitivement sa fonction de gare frontière pour le trafic des voyageurs.

Pendant de nombreuses années, les voitures directes (Interlaken - ) Berne - Paris sont tractés par une locomotive suisse jusqu’à Pontarlier puis par une locomotive française de Pontarlier à Frasne; elles sont ensuite ajoutées au train venant de Lausanne pour être acheminées jusqu’à Paris.

 

http://www.travers-info.ch/fr/hist04.shtml

 



 

 

pontarlier gare sncf-12

 


 
La gare aujourd’hui

 

Les trains s'arrêtant dans cette gare sont :

les 2 ou 3 A/R TGV Paris-Berne (Zurich avant l'ouverture de la ligne à grande vitesse est) suivant les jours.

des TER Pontarlier-Frasne (en correspondance avec les TGV, assurés certains jour par bus), mais aussi des TER Pontarlier-Dole ou Dijon.

La ligne entre Frasne et Les Verrières est à voie unique.

 A noter qu'après l'abandon de la desserte fret en 2005 par la SNCF, la gare de Pontarlier est de nouveau desservie depuis début juillet 2007 par un train de fret du lundi au vendredi opéré par les CFF pour un trafic de bois vers le canton des Grisons.

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de Pontus
  • Le blog de Pontus
  • : Pontarlier (Doubs) un historique de la ville du début du XIX jusque vers le milieu du XX siècle ses monuments municipaux, religieux, industriels, militaires, ...
  • Contact

Texte Libre

Des images et des commentaires proviennent du NET au fil de mes recherches.
Ils sont en principe libres de droits.
Si toutefois ce n'était pas le cas je les supprimerais immédiatement.


merci de m'en informer

mes recherches

je souhaite retracer dans ce blog :
     - l'historique des bâtiments municipaux, religieux, industrels, "bourgeois" de la ville de Pontarlier en y associant à chaque fois les conséquencs sur la population locale.
     - l'historique de la vie militaire et les conséquencs sur la population locale.
     - l'historique des distilleries d'absinthe installées sur Pontarlier et sa région immédiate et les conséquencs sur la population locale.
     - les inventaires dans les villages environnants.